Campagne pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes – 2020 – « Le consentement »

Vous êtes victime de violences conjugales, sexistes ou sexuelles, que faire ?
Osez en parler, vous n’êtes pas responsable.
Vous pouvez en parler à une personne en qui vous avez confiance, à votre médecin, une assistante sociale… Ou prendre contact avec une association spécialisée. Elle vous apportera une écoute, un soutien et un accompagnement dans vos démarches.

 

Présentation de la campagne 2020 : “Si c’est pas sûr que c’est oui, dis-toi que c’est non !”

 

La campagne d’élimination des violences à l’égard des femmes est coordonnée par l’Observatoire des violences envers les femmes – Martinique. Elle s’appuie sur un réseau partenarial institutionnel et associatif : ADAVIM-FRANCE VICTIMES, ALEFPA, CDAD, CROIX ROUGE, CULTURE ÉGALITÉ, GENDARMERIE DE MARTINIQUE, KONBIT, LAMVIT, MOUVEMENT DU NID, POLICE NATIONALE, SOROPTIMIST, SOS KRIZ, UNION DES FEMMES DE MARTINIQUE. Plusieurs institutions apportent leur soutien : ARS, CACEM, CAF, CTM, DRDFE, DJSCS et PREFECTURE DE MARTINIQUE.

Pour l’année 2020, l’accent est mis sur la prévention des violences sexuelles. La sexualité constitue en effet un terrain privilégié d’exercice de violences. Ces dernières résultent de plusieurs facteurs :

  • Un contexte culturel favorisant l’expression du désir sexuel par les hommes, mais jugeant négativement l’expression par les femmes de leur volonté en ce domaine,
  • Le stéréotype largement partagé et intégré qui conduit à penser que « qui ne dit mot consent », et qu’il y a donc consentement si une femme n’a pas rejeté de manière quasi agressive une proposition,
  • L’insuffisance de débat public éclairé sur ces questions, qui entraîne des informations parcellaires et des comportements inadaptés voire violents.

La thématique de la campagne 2020 est celle du « consentement ». Le slogan choisi est le suivant : “Si c’est pas sûr que c’est oui, dis-toi que c’est non !”. Ce slogan a pour vocation de s’adresser à toute personne, en permettant de s’interroger :

  • sur son propre consentement : « suis-je-prêt.e ? ; en ai-je envie ? »
  • sur le consentement du/de la partenaire : son consentement a-t-il été réellement exprimé ?

Cette campagne d’information et de prévention s’adresse à toute la société, en  particulier les jeunes.

La campagne 2020 se déroule sur la période du 19 au 29 novembre 2020, avec 2 dates-pivots :

  • le jeudi 19 novembre, ouverture officielle par le Préfet (conférence de presse) : y sont dévoilés le slogan et les outils de la Campagne ;
  • le mercredi 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes, déplacement du Préfet au centre d’hébergement d’urgence des femmes et enfants, victimes des violences conjugales.
 
Suivre la campagne sur les réseaux sociaux

 
Facebook de la campagne
Instagram de la campagne
Chaîne Youtube de l’OVIFEM
 

Actions organisées dans le cadre de cette campagne

La Croix-Rouge Française de Martinique proposera des séances de prévention diaporama expliquant le consentement, les conséquences sur les victimes et ensuite du théatre forum au foyer de la Ruche et au Centre maternel SOS Maternité. Au niveau du lieu d’accueil de jour de la croix-rouge, ils mettront en place des actions sur cette thématique en direction des femmes migrantes.

Culture Egalité organise un flash-mob en ligne.

La Collectivité Territoriale de Martinique s’engage dans une démarche de sensibilisation de son personnel sur les violences intrafamiliales faites aux filles et aux femmes.

LAMEVIT organisera ses groupes de parole sur le thème du consentement : les groupes se tiennent le samedi de 10h à 12h sur inscription au 0696 50 12 11 ou à lamevi@live.fr.

L’Observatoire des violences envers les femmes – Martinique organise un facebook-live (webinair) le 25 Novembre de 10h à 18h00, : plateau de jeunes sur la thématique du consentement, et interventions d’experts. 

Les SOROPTIMIST organisent l’opération « Orangeons la Martinique, lutte contre les violences faites aux femmes » avec l’illumination en orange de monuments emblématiques du 25/11 au 10/12/2020. Les partenaires publics et privés qui participent à l’opération sont : ALEFPA, CACEM, Casino Batelière, Caisse Générale de Sécurité Sociale, CTM, Entreprise LOCA 9, Etude Huissier Pelage, Mairies des Anses-d’arlet, Basse-pointe, Diamant, Ducos, Fort-de-France, François, Lamentin, Précheur, Rivière-Pilote, Rivière-Salée, Saint-Esprit, Saint-Pierre, Sainte-Luce, Sainte-Marie, Schoelcher, PNRM, Préfecture de Martinique, Société Martinique Automobile, Tour Lumina et Usine Gallion. Le Club Alizés Sud de Fort-de-France remettra un chèque à l’association OASIS, centre Maternel d’accueil de jeunes filles mères en détresse, le 25 Novembre à 14h30 à la CACEM.

L’Union des Femmes de Martinique propose :

Sur ZOUK TV – Emission spéciale sur le thème de la campagne – Fred GALVA recevra Roger CANTACUZENE (Observatoire des violences envers les femmes – Martinique) et Rita BONHEUR (Union des Femmes de la Martinique) le mercredi 25 Novembre 2020 de 20h00 à 21h30, dans son émission Psy Cause.

Supports et outils de cette campagne 2020

 

Livret – Si c’est pas sûr que c’est oui, dis-toi que c’est non – Version PDF

Livret – Si c’est pas sûr que c’est oui, dis-toi que c’est non – Version e-book

Dossier de presse – Si c’est pas sûr que c’est oui, dis-toi que c’est non – Version PDF

Dossier de presse – Si c’est pas sûr que c’est oui, dis-toi que c’est non – Version e-book

Evolution statistique des violences faites aux femmes à la Martinique – Novembre 2020 – Observatoire des violences envers les femmes – Martinique